Communiqué du Président

Une épée de Damoclès comme cadeau de Noël !

J’écris cet édito à la veille de la signature, ou pas, de la proposition d’accord de branche sur les mesures salariales 2022 et 2023.

En effet, après plusieurs mois de lutte et d’actions des salariés, la dernière rencontre du 6 octobre dernier entre les organisations syndicales et les directions, a abouti à une proposition de ces dernières, qui est soumise à l’approbation des salariés et des syndicats.

Ces propositions sont bien en deçà de celles qui devraient compenser la perte de pouvoir d’achat due à l’inflation galopante de ces dernières années et exponentielle ces derniers mois, mais sont un peu plus acceptables que celles de la première rencontre que je considérerais comme « mesquines ».
L’avenir nous dira si cet accord sera signé ou pas.

Avant la fin de l’année, la table des négociations va une nouvelle fois être le théâtre d’échanges virulents entre ces acteurs. Cette fois-ci l’accord impactera les Activités Sociales : les moyens bénévoles mis à disposition des Activités Sociales par les entreprises.

Trois dates de rencontres sont prévues d’ici la fin de l’année pour mise en place de l’accord au 1er janvier 2023.

On connait déjà la volonté des directions : limiter au maximum les heures de détachements des collègues élus dans les CMCAS et les SLVie et restreindre les moyens immobiliers mis à disposition, par exemple les locaux administratifs des CMCAS.

Si les informations obtenues se confirment sur les propositions des directions en entrée de négociations, si elles n’évoluent pas lors de ces 3 rencontres et s’il n’y a pas de rapport de force que pourrait apporter des actions des salariés, les conséquences pour la CMCAS d’Agen seraient catastrophiques, à savoir :
• Fermeture de créneaux d’ouverture des SLVie, notamment celle de Golfech,
• Plus de détachement pour les élus « prépondérants » (Président, Trésorier et Secrétaire Général) qui administrent au quotidien la CMCAS,
• Fin du bail des locaux administratifs.

Aussi, les administratrices et les administrateurs du Conseil d’Administration réunis le 7 octobre, ont voté à l’unanimité une motion proposée par la délégation CGT pour essayer de peser sur les négociations. Vous retrouverez cette motion ci-contre.

Malgré cette situation et la conjoncture mondiale qui ne cesse de se dégrader tant sur le plan politique qu’écologique, je vous souhaite, au nom de tous les élus de la CMCAS et des SLVie, de passer d’agréables fêtes de fin d’année.

Jérôme FAURE
Président de la CMCAS d’Agen

 © 2022 CMCAS Agen I Mentions légales - Données personnelles

       
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?